Guide
Tricks



Tout comme Quake et beaucoup d'autre jeux,  Painkiller à lui aussi un gameplay riche qui lui est propre. Le gameplay est défini par les physics moteur du jeu, qui donnent une façon particulière de se déplacer. On peut donc effectuer des mouvements spéciaux que l'on appelle plus communément, des tricks...

Le moteur de Painkiller gère la friction du sol mais pas celle de l'air. En vous déplaçant en l'air et en limitant les contacts avec le sol, vous pouvez minimiser la friction de ce dernier, et donc augmenter votre vitesse. Pour ce faire il faut simplement courir et sauter à répétitions. Cette action est appelée le bunny hopping qui veut dire littéralement  saut de lapin (terme inventé par Anthony Bailey, chef du projet Quake Done Quick). De plus, la physique vanilla Pk  offre aussi  la possibilité de changer de direction en l'air. Cette action est appelée le air control. En combinant la technique du bunny hop et de l'air control nous avons un mode de déplacement très maniable et terriblement rapide.
 

Bunny hopping :
La base de tout, il utilise la physique PK (vPk) pour augmenter votre vitesse de déplacement.
Cette technique se révèle d'une simplicité enfantine et cela serait un crime de ne pas l'utiliser. Tout ce que vous avez à faire, c'est de sauter à répétition en touchant le moins possible le sol. Vous gagnerez ainsi rapidement de la vitesse... Elle vous permettra de récupérer des items et de fragger vos adversaires à toute allure. Lorsque cette technique sera devenue pour vous une seconde nature, vous trouverez différentes façons de l'utiliser à bon escient dans votre jeu. Vous ne pourrez plus vous en passer et vous deviendrez une machine à frags beaucoup plus efficace.


Air control :
Grâce à lui on peut se diriger très facilement, tourner, mieux suivre les couloirs dans certaines maps, et non plus se cantonner à aller en  ligne droite, et ce tout en accélérant encore et encore. On peut se diriger à la souris quasiment comme lorsque l'on marche, tourner autour des obstacles, bifurquer dans un couloir, le tout à grande vitesse. Il faut faire des mouvements souples à la souris, pas de virage sec, pas d'angles brusques, sinon on perd toute la vitesse accumulée précédemment.


Strafe-jumping :
En cours de rédaction. Vous pouvez néanmoins télécharger l'explication via ce document en .pdf sur la technique du strafe jumping.


Rocket-jump :
Il utilise le recul créé par le tir d'une roquette afin de se propulser dans les airs et d'atteindre des endroits inaccessibles. Il peut s'avérer très utile pour atteindre l'armure d'or ou le Méga-health plus rapidement et donc avant les autres. Regardez le sol, sautez puis tirez aussitôt une roquette. Vous allez vous envoler bien plus haut que d'habitude. Attention : Le r-j enlève environ 40 points de vie.


Grenade-jump :
Il utilise une fois de plus le recul généré par l'explosion d'une grenade pour accompagner le saut. On saute toutefois moins haut qu'avec un r-j. Il peut servir à monter sur la table du Méga-health dans la map Dm_Mine. Sa technique est la suivante : Regardez le sol, tirez une grenade et sauter juste avant que celle-ci n'explose, et hop! Tout est une question de timing. Entraînez-vous !


Grenade+rocket-jump :
Encore plus de hauteur pour celui-ci puisqu'il utilise la combinaison des deux explosions. Il est plus délicat à réaliser et il vous faudra un peu d'entraînement car c'est une fois de plus, une histoire de timing. Il faut exécuter son r-j au moment ou la grenade explose. Pour vous aider, repérez-vous au son. Au troisième tintement de la grenade, elle explose.


Killer-jump :
Pour cela, il faut se placer sur un élément du décor qui peut être déplacé. Comme une petite caisse, un cercueil, ou même un corps de monstre. Puis faire comme pour un rocket-Jump, viser l'objet vers le sol, sauter, et tirer. L'objet et vous-même serez propulsés en l'air, il est alors possible de recommencer pour monter plus haut. Toutefois, à partir du second saut, cela demande de l'entraînement pour y arriver.


Body-surfing :
C'est l'appellation spécifique de plusieurs killer-jump sur le corps d'un monstre tué. Il faut se placer sur le corps du cadavre, puis réaliser plusieurs killer-Jump. C'est une technique très difficile ? réaliser et cela demande beaucoup d'entraînement. Voici une vidéo qui montre en action le body-surfing. ( 1,4 Mo )


Cart-tipping :
Comme son nom l'indique, nécessite une charrette. Cette technique est nécessaire pour atteindre les secrets du niveau 5 du chapitre 2. Tout d'abord il faut placer la charrette contre un mur ou un objet non déplaçable. Il faut la placer de telle sorte que l'avant de la charrette soit contre cet obstacle. On se place à l'arrière, face à celle-ci. Et tout en maintenant la direction avant, comme pour avancer, on saute plusieurs fois sans s'arréter. La charrette va se renverser, mais comme par magie, on accompagne son mouvement, ce qui fait prendre de la hauteur.